Depuis six ans, CCI Assurances réalise ses prélèvements avec le logiciel Direct-debits

Cabinet de courtage toulousain, CCI Assurances gère efficacement les prélèvements de ses clients sur Direct-debits, logiciel de l’éditeur Exalog.
Entretien avec Patrick Pascalin, gérant du cabinet.
 

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre société ?

CCI Assurances est un cabinet de courtage qui compte trois salariés. Nous sommes basés à Toulouse et travaillons avec 2000 clients. Notre chiffre d’affaires s’élève à 440.000 euros.

Je suis courtier et gérant. J’utilise Direct-debits pour effectuer les prélèvements sur les comptes de nos clients.

 

Dans quel contexte avez-vous commencé à utiliser le logiciel Direct-debits ?

Lorsque j’ai racheté le cabinet, les clients effectuaient leurs paiements par virements mensuels. J’ai conservé ce fonctionnement quelque temps avant de passer au prélèvement automatique, par souci de simplicité. Mon banquier m’a alors orienté vers l’éditeur Exalog et cela fait maintenant six ans que j’utilise le logiciel Direct-debits.

Ce système était totalement nouveau pour moi, j’ai donc eu besoin d’un léger temps d’adaptation. J’ai pu compter sur l’assistance téléphonique d’Exalog qui a fait en sorte que tout se déroule pour le mieux.

Aujourd’hui mes modèles de contrats sont tous initiés dans le logiciel, et je fais éventuellement des ajustements avant de lancer les prélèvements : diminution ou augmentation des montants de prélèvements, résiliation de police d’assurance, etc.

 

Quelles conclusions pouvez-vous tirer de votre utilisation de Direct-debits ?

Le logiciel m’apporte entière satisfaction. Le point fort de Direct-debits est sa simplicité. Une fois le fonctionnement du logiciel compris, il est très facile d’utilisation. Son ergonomie le rend simple et accessible.