3Dsoft fait confiance à Direct-debits pour son passage au SEPA

Depuis début 2014, 3Dsoft utilise la solution Direct-debits de l’éditeur Exalog pour gérer ses échéanciers et mandats SEPA.
Mme Villaplana, Comptable de la société, fait le bilan de cette année d’utilisation du logiciel.

 

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Créée en 1994, 3Dsoft est une société spécialisée dans le développement de logiciels applicatifs destinés aux garages et concessions automobiles. Nous sommes basés à Paris et possédons une filiale aux États-Unis.

 

Quelle est votre position au sein de la société ?

Je travaille chez 3Dsoft depuis cinq ans, je m’occupe de la comptabilité, du secrétariat et des relances des factures impayées.

 

Dans quel contexte et pour quelles raisons avez-vous choisi le logiciel Direct-debits d’Exalog ?

Au cours de l’année 2013, notre banque nous a informés de l’obligation imminente d’adopter le format SEPA, dont la date butoir était fixée au mois de janvier 2014. Il était nécessaire de nous équiper d’un logiciel pour gérer nos prélèvements, tâche que nous déléguions jusqu’alors à notre partenaire bancaire.

À cet effet, celui-ci nous a vivement recommandé Exalog. Après quelques échanges concluants, nous avons décidé d’adopter le logiciel Direct-debits.

 

De manière générale, comment s’est passée l’implémentation du logiciel ?

Je n’ai rencontré aucune difficulté lors de l’implémentation, le service client a su m’orienter quand j’en ai eu besoin. Mon seul obstacle a été d’apprendre à utiliser la matrice fournie par Exalog, mais globalement tout s’est déroulé de manière très souple.

 

Quels sont ses points forts / faibles ?

Le gestionnaire d’échéanciers est un outil efficace. Il nous aide à générer nos échéances mensuelles. Nous sommes toujours crédités en temps voulu et nous n’avons pas d’impayés.

Nous enregistrons toutes les données des mandats de nos clients dans Direct-debits. Le logiciel gère le statut séquentiel des prélèvements et la RUM (Référence Unique de Mandat), ce qui est vraiment appréciable.

 

Quel bilan pouvez-vous faire de votre passage au SEPA ?

Le passage au SEPA s’est déroulé très simplement. Nous avons certes été contraints de changer de fonctionnement, mais cela a finalement été pour le mieux car utiliser Direct-debits s’avère moins coûteux que notre ancien système. De plus, nous économisons beaucoup de temps grâce aux délais de traitements administratifs considérablement raccourcis.

 

Quel bilan pouvez-vous tirer de l’implémentation et utilisation de Direct-debits ?

Lors de l’implémentation, le service clients a fait preuve de réactivité et de disponibilité. Aujourd’hui, dès que je leur envoie un e-mail, ils me contactent dans la journée, voire dans l’heure. Quant à son paramétrage et son utilisation, Direct-debits est un logiciel clair et intuitif.

Le point de vue d'Exalog

Sophie Morel
Directrice communication

Ce qui nous semble essentiel dans le témoignage de 3Dsoft c'est que Madame Villaplana ait su tirer partie du logiciel Direct-debits et du SEPA en adaptant ses méthodes. Alors que beaucoup d'entreprises ont vécu la migration SEPA comme une contrainte, 3D Soft a su optimiser ses traitements et en retirer tous les bénéfices.
Pour aider ses clients, Exalog les accompagne dans l'analyse de leur processus d'encaissement, grâce à sa documentation en ligne et son équipe d'Assistance.